Lineage 2016/17 from Dietmar Öhlmann

artbridge
artBridge since 1989

 

Inspiration

Öl auf Leinwand, Lineage ist mit einem Wollfaden gemalt.

2017 finden die Werke ein neues Format. Ein 150 cm breiter Canvas bietet bis zu einer Höhe von 250 cm mehr Raum.

Lineage setzt sich hier mit der Natur und Umfeld in denen die Menschen im Hanauerland leben auseinander.

Die Dispersion der Farben zwischen Grenzen aus Öl und Wasser erzeugen spannende Effekte zwischen Licht und Formen.

 

Lineage, art project and social issues

Racines, migration, intégration, foyer

 

Pourquoi un artiste multimédia ayant travaillé avec la technologie de pointe, le laser, l'optique, le numérique, l'holographie, créer tout à coup une série de peinture, intitulée Lineage, inspirée de la nature qui l'entoure, avec ses couleurs, ses arbres, ses réflexions de lumière et d'eau, les danses et traditions qu'il côtoie ? Des premières images, de Lineage, totalement abstraites, exprimant avant tout des états d émotions sous formes d énergie, les visuels suivants révèlent un univers du quotidien, traditionnels et naturel, où les formes sont prétextes aux mouvements, et les sujets, des instants d'une réalité de vie retranscrite par l'artiste avec son expérience , sa perception, et ses relations familiales.

 

Pourquoi, en 2017, ce besoin de créer des œuvres qui questionnent nos liens les plus profonds, de notre moi, avec nos ancêtres, notre histoire, nos racines. Lineage c'est l'ensemble de ces liens qui nous unissent dans ces changements ces migrations du quotidien. La migration ne se produit pas dans l'esprit, mais dans le cœur. La situation d'une migration peut arriver à n'importe qui, qu'il s'agisse du changement d'école ou même d'une classe de maternelle à une autre, d'un passage d'une frontière ou d'une expérience de vie. Le couple d'artistes Dietmar & Odile, représente une communauté vivante franco-allemande-américaine, qui a connu avec ses enfants toutes les formes de cette migration. Les paroles d'Alice Merton "Je n'ai pas de racines, mais ma maison n'est jamais sur le terrain", qui est aussi un enfant d'un mariage multinational, reflète beaucoup le sentiment de vie que de nombreux Européens connaissent chaque jour, surtout dans la région de Hanau, où les racines de Baden et les traditions solides de l'Alsace rencontrent les citoyens "en chemin".

 

Que nous montre ces œuvres, qui sont sans haine, sans combat, et expriment des dimensions multiples, des métamorphoses à contempler, à sentir comme un instant unique et personnel. Ces œuvres sont pleines de lumière, à l'encontre des extrémismes que connaissent nos sociétés en pleine crise d'identification. Nous sommes tous des migrants du temps qui transforme notre environnement, et nous même. C´est pourquoi nous gardons en mémoire ce que nous aimons, c'est pourquoi nous répétons pour ne pas oublier, pour ne pas perdre l'hier qui est aujourd'hui et pourra être demain si on le veut, mais ne sera jamais exactement comme hier. Nos racines, notre histoire nous forgent, nous crée un chez soi qui nous protège et que nous protégeons. De nos jours, les racines s'emmêlent, les liens se mélangent, comment s'y retrouver sans se perdre soi même ?

 

Les exemples de migration sont multiples, et pour tous différentes. l'artiste a abandonné l'usage des nouveaux média aux techniques sophistiquées au profit d'un outils inattendu, une ficelle de coton ou de laine pour guider l' huile sur le canevas ou l'aquarelle sur le papier et ainsi créer naturellement et conjointement avec les forces d attraction et d'absorbation des matériaux, les surfaces, les lignes, les couleurs qu'ils nous offrent au regard ? Comment ces images surprenantes nous interpellent, nous touchent, nous questionnent-elles ? Que nous révèle donc l'artiste dans sa mutation, comment définir ce foyer/patrie, cet " Homeland ", ce " Heimat " dont on a soudainement si besoin? Lineage est un travail en plein processus, qui évolue et ouvre le débat sur des issues sociales de notre temps.

 

Au-delà des expositions, l'artiste Dietmar Öhlmann et son épouse Odile Meulien, sociologue et ancienne conservatrice de Musée, proposent des conférences autour du projet artistique LINEAGE et de ses questionnements sociaux, ainsi que des ateliers de créativité, pour adultes et étudiants. Les demandes de RV et conditions d'organisation sont à adresser ici : info (at) syn4d.com

 

 

 

Lineage, art project and social issues

Roots, migration, integration, home

 

Why a multimedia artist who has worked with advanced technology, laser, optics, digital, holography, suddenly create a series of paintings, called Lineage, inspired by the nature that surrounds it, with its colors , his trees, his reflections of light and water, the dances and traditions he meets? From the first images, lineage, totally abstract, expressing above all states of emotions in the form of energy, the following visuals reveal a universe of daily, traditional and natural, where forms are pretexts to movements, and subjects, moments a reality of life rewritten by the artist with his experience, his perception, and his family relations.

 

Why, in 2017, this need to create works that challenge our deepest connections, our self, our ancestors, our history, our roots? Lineage is the set of these links that unite us in these changes to these everyday migrations. Migration does not occur in the mind, but in the heart. The situation of a migration can happen to anyone, whether it is the change of school or even from one kindergarten to another, a crossing of a border or an experience of life. The artist couple Dietmar & Odile, represents a living Franco-German-American community, which has experienced with its children all the forms of this migration. Alice Merton's words "I have no roots, but my house is never on the ground", who is also a child of a multinational marriage, reflects much of the sense of life that many Europeans know about each day, especially in the region of Hanau, where the roots of Baden and the solid traditions of Alsace meet the citizens "on the way".

 

What Dietmar artworks show, which are without hatred, without struggle, and express multiple dimensions, metamorphoses to be contemplated, to feel as a unique and personal moment. These works are full of light, against the extremes that our societies are experiencing in crisis of identification. We are all migrants of the time that transforms our environment, and we selves. That is why we keep in mind what we love, that is why we repeat so as not to forget, so as not to lose the yesterday which is today and may be tomorrow if we wish, but never will be exactly like yesterday. Our roots, our history forges us, creates a home that protects us and that we protect. Nowadays, the roots are tangled, the bonds are mixed, how can one find oneself without losing oneself?

 

The examples of migration are multiple, and for all different. the artist has abandoned the use of new media to sophisticated techniques in favor of an unexpected tool, a string of cotton or wool to guide the oil on canvas or watercolor on paper and thus create naturally and jointly with the forces of attraction and absorption of materials, the surfaces, the lines, the colors they offer us to the eye? How do these surprising images challenge us, touch us, and question us? What does the artist reveal in his mutation, how can we define this "Homeland", this "Heimat" which in our today time, we need so much? Lineage is a work in process, which evolves and opens the debate on social issues of our time.

 

Beyond the exhibitions, the artist Dietmar Öhlmann and his wife Odile Meulien, sociologist and former Museum curator, offer lectures on the LINEAGE artistic project and its social questions, as well as creativity workshops for adults and students. Requests for schedule and organizational conditions should be addressed here: info (at) syn4d.com

 

 

Öl mit Wollfaden, 150cm x 250cm

art-line
LINEAGE, Splash, Detail, 2017
art-line
LINEAGE, Splash, 2017
art-line
LINEAGE, Hochzeitslied im Hanauerland 2017
art-line
LINEAGE, Hochzeitslied im Hanauerland Eckartsweier 2017